Cybersécurité et souveraineté numérique : des opportunités professionnelles

« La sécurité du 21e siècle passe par le cyber », affirmait le Ministre de l’intérieur lors du Forum International de Cybersécurité de Lille de janvier 2020. Cette édition aura été l’occasion de renforcer les actions françaises en faveur d’une souveraineté européenne en matière de cybersécurité.

Une opportunité supplémentaire pour les diplômés des trois Mastères Spécialisés de Télécom Paris dans ce secteur, dont la date limite de dépôt des dossiers pour le 1er jury est le 3 février.

Des profils cybersécurité et cyberdéfense très recherchés

« Nous faisons face à une grosse pénurie de talents », constate Bernard Duverneuil, le président du CIGREF, dans Les Echos, « la sécurité informatique, et tout ce qui touche aux data – exploitation, présentation, ou encore analyse – vont générer de gros besoins de talents. Ces profils d’un niveau d’études élevé (master au minimum, voire doctorat) occuperont des emplois très pointus et se verront offrir une rémunération élevée. » Les compétences humaines sont en effet clés dans ce secteur.

3 formations dédiées Cybersécurité à Télécom Paris

L’Ecole propose 3 Mastères Spécialisés reconnus dans ce domaine :

Ces programmes, dont le premier est à temps partiel, délivrent en un an un diplôme de Mastère Spécialisé très recherché car les compétences humaines dans le domaine sont encore rares.

Une formation d’excellence, tremplin pour l’avenir

« Le point le plus fort de cette formation, c’est la qualité des intervenants qui sont venus tout au long de l’année », indique Mireille, dilpômée 2018. « Pour moi, Télécom Paris, c’est un tremplin pour pouvoir intégrer les entreprises et les cabinets qui sont grands et internationaux. »

Nicolas, diplômé 2019, confirme : « Je me suis rendu compte que mon Mastère Cybersécurité à Télécom Paris, ça ouvrait d’autres compétences, d’autres réseaux. Nos compétences sont vraiment recherchées et reconnues. Je vois d’autres opportunités ouvertes. »

Le mot de la fin revient à Mireille : « Ce domaine, c’est le futur. »

 

Pré-inscription et demande d’information