Concevoir les transports de demain avec le M.S. Smart Mobility

Trois fois plus de kilomètres seront parcourus dans le monde en 2050 qu’aujourd’hui ! Cette perspective dynamise le secteur de la mobilité, avec des innovations nombreuses, techniques (infrastructures intelligentes, smart city) et sociétales*. Le Mastère Spécialisé Smart Mobility® de Télécom Paris prépare en un an pour répondre aux nombreux enjeux auxquels sont confrontés acteurs privés et publics. Voici trois tendances à suivre, qui nécessitent non seulement des compétences techniques mais également une compréhension des modèles économiques et des enjeux sociaux.

De la voiture individuelle au véhicule autonome

50% des déplacements dans le monde sont en voiture individuelle. Mais la facture énergétique et environnementale devient de plus en plus lourde, à la fois pour les individus et les collectivités, qui mettent désormais en place des systèmes pour réguler la circulation : péages, restriction des places de stationnement, taxes, stimulation du covoiturage, …

Le véhicule autonome est en bonne voie et devrait représenter 2/3 des trajets en 2040 selon McKinsey. Il pourrait devenir de moins en moins individuel mais au contraire se rapprocher d’un taxi collectif. Reste que les infrastructures permettant de dialoguer avec chaque voiture autonome sont encore à construire et optimiser. De nombreuses solutions de communication, des systèmes embarqués, des systèmes d’information dédiés sont en cours de conception ou de mise en place. Ils auront à traiter, en temps réel, un nombre important de données. Tous ces sujets sont abordés dans le Mastère Spécialisé® Smart Mobility de Télécom Paris.

Une mobilité inclusive

Les urbains riches et en bonne santé ne sont pas les seuls à avoir besoin de se déplacer. Des solutions sont encore à imaginer pour permettre aux personnes à faible revenu, aux handicapés, aux personnes âgées, aux habitants des zones rurales de se déplacer à un coût soutenable et de manière sécurisée. Ce besoin touche de plus en plus de monde, à mesure que la qualité de vie se dégrade à cause des bouchons, des trajets trop longs et de la pollution : les gens souhaitent expérimenter d’autres options de mobilité. Les avancées technologiques de l’intelligence artificielle, de la modélisation, de la connectivité et de l’automatisation sont peu à peu mises à profit pour rendre la mobilité plus inclusive et améliorer la qualité de vie.

L’importance des politiques Smart City

Les politiques publiques sont déterminantes dans les orientations à venir : ce sont elles qui dessinent la smart city,  peuvent interdire les centres villes aux voitures, subventionner le vélo ou le covoiturage, mettre en place des programmes ambitieux de mobilité intermodale. La Loi d’Orientation des Mobilité, promulguée par le gouvernement français à la veille de Noël 2019, est l’exemple d’une réponse des pouvoirs publics aux défis et bouleversements de la mobilité. Elle favorise l’expérimentation de solutions sur tous les territoires, suscite des changements de comportement face à l’urgence environnementale, redonne de l’élan à des grands projets d’infrastructure. En synthèse, cette loi permet « une révolution de l’innovation et des pratiques, qui constitue une formidable opportunité ».

De nombreuses opportunités et de multiples projets enthousiasmants en perspective pour les diplômés ou futurs diplômés du Mastère Spécialisé® Smart Mobility de Télécom Paris.

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour en savoir plusMS Smart Mobility

* source OCDE : 120 000 milliards de passagers-kms en 2050 (contre 40 000 en 2015)